Être aromantique, c’est quoi ?

Être aromantique, c'est quoi

Des chanson d’amour aux films à l’eau de rose en passant par la Saint-Valentin, le romantisme occupe une place importante dans notre culture. Les amours naissantes et les grands gestes romantiques sont présentés comme la norme et comme quelque-chose que nous devons tous rechercher. Si les rencontres et les relations sont souvent considérées comme des objectifs universels, tout le monde ne partage pas le désir de vivre une relation romantique. Mais être aromantique, qu’est-ce que c’est exactement ?

Que veut dire aromantique ? Définition.

Les personnes aromantiques, également appelées « aro », sont des personnes qui ne développent pas d’attirance romantique pour d’autres personnes, et n’éprouvent pas d’intérêt pour les relations amoureuses.

Bien que la définition d’une relation romantique peut varier selon les individus, l’attirance romantique fait généralement référence au désir d’avoir un contact et une interaction émotionnels avec un partenaire. Les personnes aromantiques n’ont pas envie d’avoir une relation romantique ou de s’engager dans des actes romantiques, tels que se tenir la main, s’embrasser ou se câliner.

L’amour romantique implique des sentiments de passion, un désir intense d’intimité voire même une euphorie temporaire pour certaines personnes. Au début d’une relation, l’amour romantique peut être fort, parfois au point d’être envahissant ou distrayant. Vous pensez sans arrêt à cette personne et voulez être avec elle le plus souvent possible.

Une personne aromantique ne ressent pas cela et n’a aucun désir de le faire.

Les personnes aromantiques ne ressentent généralement pas le besoin d’une relation amoureuse pour se sentir épanouies et peuvent être très heureuses de rester célibataires. Toutefois, cela ne signifie pas qu’elles n’ont pas de sentiments. Les personnes aromantiques peuvent nouer des liens sociaux forts et ressentir un amour platonique, comme entre amis ou en famille.

Le spectre aromantique

L’aromantisme, comme les autres orientations sexuelles, existe sur un spectre. Il existe plusieurs termes que les gens peuvent préférer utiliser pour préciser la façon dont ils s’identifient.

Parmi ces termes, on trouve :

  • les gris-aromantiques : ce sont les personnes qui se situent entre l’aromantique et le romantique. Ils ressentent rarement une attirance romantique et ne peuvent le faire que dans des circonstances très spécifiques.
  • les demiromantiques : ils n’éprouvent une attirance romantique pour une personne qu’après avoir créé un lien émotionnel et affectif fort avec elle.
  • les lithromantiques ou akoiromantiques : ils peuvent ressentir des sentiments romantiques envers d’autres personnes mais ne souhaient pas que cette attirance romantique leur soit rendue. Si ces sentiments sont réciproques, l’attirance s’estompe.
  • les récipromantiques : ils éprouvent une attirance romantique uniquement si ils savent que l’autre personne ressent la même chose.
  • les quromantiques : ils ne peuvent pas faire la différence entre une attraction romantique et platonique.
  • les cupioromantiques : ce sont des aromantiques qui souhaitent avoir une relation romantique.

Le symbole de la communauté aromantique : le drapeau aromantique

drapeau aromantique

Comme la plupart des autres sous-communautés que compte notre grande communauté LGBT, les aromantiques ont également un étendard qui les représente : le drapeau aromantique et ses cinq bandes horizontales de couleurs verte foncée, verte claire, blanche, grise et noire.

En réalité, cette bannière est la troisième à avoir été créée pour donner un symbole à la communauté aromantique. Un premier drapeau à quatre bandes orange, verte, noire et jaune a d’abord vu le jour. Ensuite, un utilisateur Tumblr nommé Cameron Whimsy a créé un nouveau drapeau composé de cinq bandes verte foncée, verte claire, jaune, grise et noire en 2014. Ce deuxième drapeau a finalement été remplacé par la troisième et actuelle version du drapeau aromantique par Cameron lui-même qui a mis à jour sa création le 16 novembre 2014 en remplaçant la bande jaune par une bande blanche.

En ce qui concerne la signification des couleurs choisies par son créateur : le vert foncé et le vert clair représentent le spectre aromantique (le vert est considéré comme l’opposé du rouge, couleur de la romance), le blanc symbolise l’attraction esthétique, les amitiés et les relations platoniques, et les bandes grises et noires désignent le spectre de la sexualité. Le gris symbolise plus précisément les personnes gris-romantiques et demi-romantiques.

Quelle est la différence entre être aromantique et être asexuel ?

L’aromantisme est souvent confondu avec l’asexualité. Si les deux termes peuvent effectivement aller de pair de temps en temps, certaines personnes aromantiques étant également asexuelles, ils ne sont pas synonymes.

L’aromantisme est lié à l’attirance romantique, l’asexualité à l’attirance sexuelle. Bien que les gens aient parfois du mal à faire la distinction entre les deux,  ce sont deux concepts différents : les personnes asexuelles ne désirent généralement pas de sexe, mais peuvent tout de même désirer de l’amour. Quant aux personnes aromantiques, elles ne désirent généralement pas d’amour, mais peuvent désirer du sexe.

Vous pouvez être asexuel, aromantique, ou les deux. Les deux orientations peuvent également changer au fil du temps, voire fréquemment. Si la position d’une personne sur le spectre aromantique change souvent, elle peut s’identifier comme étant « aroflux ». Sur le spectre asexuel, l’équivalent de ce terme est « aceflux ».

Comment l’aromantisme fonctionne-t-il dans les relations amoureuses ?

L’aromantisme ne signifie pas que vous n’avez aucun désir de compagnons à long terme. De nombreuses personnes aromantiques ont des partenaires pour la vie. Ces partenariats peuvent ressembler aux relations plus traditionnelles sur des aspects comme :

  • l’engagement dans une relation exclusive
  • la cohabitation
  • l’affection physique
  • les relations sexuelles

Les personnes aromantiques peuvent également se marier, avoir des enfants et fonder une famille. En dehors de l’amour, le désir d’avoir une famille ou des enfants peuvent être des motivations qui peuvent motiver une personne aromantique à choisir de poursuivre une relation.

De plus, l’absence d’intérêt romantique ne signifie pas qu’une personne ne souhaite pas d’intimité, d’engagement ou de soutien émotionnel. Elle peut développer une relation fondée sur des intérêts communs, un respect mutuel ou une proximité émotionnelle. Cette relation sera simplement fondée sur un sentiment d’amour plus platonique que romantique.

Enfin, certaines personnes aromantiques peuvent s’engager dans ce que l’on appelle un partenariat queer-platonique (ou QPP) : il s’agit d’un partenariat de nature platonique mais comportant le même degré d’engagement qu’un partenariat romantique, comme par exemple la cohabitation ou la prise commune de décision.

14.90

Mythes et idées reçues sur l’aromantisme

Les aromantiques sont froids et sans cœur

C’est faux : ils ont des sentiments, peuvent être aussi gentils et aimants que n’importe qui, et peuvent former des liens émotionnels profonds.

Les aromantiques sont des anti-romantiques

C’est faux : ils n’ont rien contre la romance, ils ne sont simplement pas tentés d’entrer eux-mêmes dans une relation romantique.

Les aromantiques ont peur de l’engagement

C’est faux : l’aromantisme est lié à ce que vous ressentez, et non avec votre volonté ou votre capacité de vous engager. Pour preuve, vous pouvez avoir peur de l’engagement et malgré tout développer des sentiments romantiques.

Les aromantiques n’aiment pas les contacts, les baisers ou les câlins

C’est faux : l’affection physique n’implique pas forcément le romantisme. Les aromantiques qui ne sont pas aussi asexuels sont des personnes qui aiment le sexe.

Une personne aromantique n’a juste pas trouvé la bonne personne

C’est faux : l’aromantisme est l’absence d’attirance romantique pour qui que ce soit, il ne s’agit pas de simplement trouver la bonne personne.

Les aromantiques peuvent être « réparés »

Les personnes aromantiques n’ont rien d’anormal, tout le monde est différent. Il n’y a rien à réparer !

11.9014.90
15.90
15.90

Suis-je aromantique ?

L’expérience de chacun étant unique, les sentiments à l’égard de la romance et des relations peuvent varier considérablement chez les personnes aromantiques. Les désirs et les attentes en matière d’intimité physique et émotionnelle vont varier en fonction des gens.

Toutefois, voici sept signes qui indiquent que vous êtes peut-être aromantique :

  1. Vous n’avez pas de coup de foudre : l’un des premiers signes indiquant que vous êtes peut-être aromantique est que vous ne flashez pas sur d’autres personnes, vous n’éprouvez pas de béguin romantique. Ces gens qui écrivent leur initiales dans un cœur ? Vous ne pensez pas de cette façon.
  2. Vous êtes très bien célibataire : vous n’avez pas l’impression de manquer quelque-chose en restant célibataire.
  3. Vous ne répondez pas aux gestes romantiques, même si vous vous sentez lié à l’autre personne si quelqu’un essaie de vous faire la cour avec des cœurs, des fleurs et des belles phrases, cela ne vous plait pas et peut être au contraire un gros repoussoir pour vous.
  4. Vous n’associez pas l’attirance sexuelle à l’idée de romance : vous avez des envies sexuelles, mais vous ne pensez pas qu’une connexion sexuelle peut mener à la romance, au mariage, etc.
  5. Vous ne voyez pas heureux dans une relation amoureuse : vous estimez que vous n’avez pas besoin d’une relation amoureuse pour vous sentir complet ou épanoui. Tous vos amis cherchent activement l’élu(e) de leur cœur et rêvent du mariage parfait ? Ce n’est pas votre truc, vous voyez cela davantage comme une obligation que quelque-chose qui vous enthousiasme.
  6. Vous sortez avec des hommes ou des femmes, mais vous n’avez pas besoin d’attraction romantique dans vos relations : vous vivez des relations avec d’autres personnes mais vous avez l’impression que le choix de ces personnes n’a rien à voir avec de l’attirance romantique, mais plutôt une amitié, une compatibilité platonique. Vous pouvez même penser que cette situation d’amitié avec avantages (sexuels) est idéale.
  7. Vous êtes sensible à l’idée d’amour érotique, mais pas à celle d’amour romantique : vous pouvez éprouver des sentiments d’amour pour une autre personne qui sont étroitement liés à l’attraction sexuelle, mais pas à l’attraction romantique.
14.90
9.9014.90

Drapeaux

Drapeau Pride

14.90

Comment soutenir un aromantique ?

Si vous avez un ami ou un proche aromantique, voici quelques tips pour être un allié et le soutenir :

  • Ne faites pas de suppositions : évitez de balancer des idées reçues sur les aromantiques, comme le fait qu’elles son t froides ou qu’elles n’ont simplement pas rencontré la bonne personne.
  • Écoutez-le et respectez son orientation aromantique : vous ne comprenez peut-être pas tous les aspects de l’aromantisme, mais vous devez respecter ce que cette personne ressent. Intéressez-vous, posez-lui des questions (si elle veut en parler), écoutez ce qu’elle a à dire et montrez lui votre soutien.
  • N’insistez pas pour qu’elle change : ne la poussez surtout pas vers des situations romantiques qui ne l’intéressent pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *