Que veut dire asexuel ?

Que veut dire asexuel ?

Tous vos amis parlent de sexe et vous ne les comprenez pas ? Parmi les nombreuses orientations sexuelles que compte la communauté LGBT, l’asexualité reste mal comprise et génère beaucoup d’idées reçues. Alors, que veut dire asexuel ? Réponse dans cet article.

Que veut dire asexuel : définition

L’asexualité est une orientation sexuelle, tout comme l’homosexualité, la bisexualité ou l’hétérosexualité, dans laquelle une personne éprouve peu ou pas d’attirance sexuelle envers les autres.

On estime que 1 % de la population est asexuée, mais les experts pensent que ce chiffre pourrait être plus élevé.

Le terme est cependant très large et peut avoir une signification différente selon les personnes qui s’identifient comme étant asexuelles. Pour certains, il s’agit plutôt d’une absence de désir sexuel en général, tandis que pour d’autres, il s’agit simplement d’une absence de désir pour quelqu’un en particulier.

Certaines personnes éprouvent une attirance romantique sans désir d’intimité sexuelle, et d’autres peuvent vouloir avoir des rapports sexuels ou se masturber sans être totalement attirées par les autres. De même, certaines personnes peuvent avoir des rapports sexuels avec d’autres personnes mais ne pas ressentir de plaisir en le faisant. D’autres peuvent y prendre du plaisir mais simplement ne pas en éprouver le désir.

Mais ce ne sont là que quelques exemples. En d’autres termes, chaque personne a une expérience différente de l’asexualité, et il n’existe pas une seule façon d’être asexuel. L’asexualité est en fait un terme parapluie qui comprend un large spectre de sous-identités asexuelles.

Le spectre de l’asexualité

L’asexualité se situe sur un spectre qui va de « aucun intérêt ou attirance sexuel » à « peut-être des relations sexuelles dans des circonstances spécifiques ».

Deux identités souvent considérées comme faisant partie du spectre asexuel ou liées à l’asexualité sont la demisexualité et la gris-sexualité.

Demisexuel

Les demisexuels sont des personnes qui ne se sentent généralement pas attirées sexuellement par une personne avant de la connaître. Elles éprouvent du désir sexuel envers les autres et apprécient l’intimité sexuelle, mais seulement après avoir établi un lien émotionnel fort.

Gris-sexuel

Certaines personnes utilisent le terme gris-sexuel pour désigner le fait d’être quelque part entre asexuel et sexuel.

Cela peut inclure :

  • les personnes qui ne ressentent parfois qu’une attirance romantique
  • les personnes qui ne ressentent parfois qu’une attirance sexuelle
  • les personnes qui éprouvent une attirance sexuelle, mais dont la libido est très faible
  • les personnes qui désirent et apprécient les relations sexuelles ou romantiques, mais uniquement dans des circonstances très spécifiques

Asexuel vs Aromantique

L’aromantisme est une orientation romantique, ce qui est différent de l’orientation sexuelle. Bien que les deux soient intimement liées pour beaucoup de gens, elles sont différentes et il est préférable de les distinguer.

Une personne aromantique est une personne qui n’est pas intéressée par les relations amoureuses, même si elle peut être intéressée par les relations sexuelles.

17.90

Drapeaux

Drapeau Asexuel

14.90

Que veut dire asexuel : mythes et idées reçues

L’asexualité n’est pas synonyme de célibat : les personnes qui pratiquent le célibat s’abstiennent de tout rapport sexuel, mais pas nécessairement parce qu’elles ne sont pas attirées sexuellement par d’autres personnes. Certaines personnes choisissent de rester célibataires par conviction personnelle ou religieuse. L’asexualité, quant à elle, est une orientation et non un choix.

De nombreux asexuels ont des relations sexuelles, même s’ils ne sont pas sexuellement attirés par leur partenaire. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles elles peuvent décider de le faire. Parmi elles, l’envie de faire plaisir à leur partenaire romantique qui peut ne pas être asexuel, ou le désir d’avoir des enfants.

Les personnes asexuelles peuvent être intéressées par les relations romantiques : de nombreuses personnes asexuelles éprouvent des sentiments romantiques pour d’autres personnes et ont des relations amoureuses à court ou à long terme. En effet, les relations romantiques ne se résument pas qu’au sexe et il y a beaucoup d’autres choses qui les distinguent de l’amitié.

Une personne ne devient pas asexuelle parce qu’elle a été rejetée sexuellement. Certaines personnes réalisent qu’elles sont asexuelles après une ou plusieurs expériences sexuelles. D’autres le savent depuis leur plus jeune âge.

L’asexualité n’est pas due à un traumatisme ou à un trouble mental : l’orientation asexuelle n’est pas exclusivement déterminée par l’histoire d’une personne et on ne devient pas asexuel parce qu’on a été abusé sexuellement. La sexualité n’est pas un choix et les personnes asexuelles ont tendance à décrire leur orientation sexuelle comme quelque chose de permanent et de constant depuis aussi longtemps qu’elles s’en souviennent.

Les personnes asexuelles ne sortent pas qu’avec d’autres personnes asexuelles. En effet, certains asexuels n’ont pas peur d’avoir des relations sexuelles comme compromis, et même si une relation entre une personne asexuelle et une personne non asexuelle peut présenter des défis uniques, il est tout à fait possible que cela fonctionne.

Les hommes asexuels existent : une enquête de 2008 a révélé qu’environ 70% des personnes asexuelles seraient des femmes. Toutefois, cela ne signifie pas qu’il y a plus de femmes asexuelles que d’hommes asexuels. Il existe de nombreux stéréotypes et attentes liés au genre qui pourraient rendre plus difficile pour les hommes d’ accepter et de révéler leur asexualité.

BEST SELLERS

11.9014.90
15.90
15.90
14.90
TOUT VOIR

Comment savoir si vous êtes asexuel ?

L’asexualité d’une personne n’est pas forcément évidente pour elle. Cela est dû en partie au fait que l’asexualité n’est pas aussi largement discutée que l’hétérosexualité ou l’homosexualité, et qu’il existe donc un manque de compréhension à ce sujet. Certains ne réalisent même pas que l’asexualité existe en tant qu’orientation sexuelle.

De la même manière qu’il faut du temps à une personne pour reconnaître qu’elle est lesbienne, gay, pansexuelle, transgenre ou queer, une personne peut avoir besoin d’une introspection minutieuse avant de reconnaître sa propre asexualité.

Pour vous aider à déterminer si vous êtes ou non asexuel, demandez-vous si vous avez vécu l’une des situations suivantes :

Les autres personnes ne vous excitent pas

  • Vous pensez rarement au sexe
  • Vous avez peu ou pas de désir de vous masturber
  • Vous consentez que les autres peuvent être attirants, mais vous ressentez rarement voire jamais une attirance sexuelle pour eux

Vous ne comprenez pas la sexualité des autres 

  • Vous ne comprenez vraiment pas pourquoi les personnes de votre entourage semblent si motivées par le sexe
  • Vous ne trouvez pas l’idée d’avoir une intimité sexuelle gratifiante, excitante, intéressante ou importante

Vous êtes peu ou pas intéressé par le sexe

  • Vous avez des rapports sexuels intimes, mais vous les initiez rarement et/ou n’y prenez pas de plaisir
  • Vous avez du mal à vous identifier à d’autres orientations sexuelles, comme l’hétérosexualité, l’homosexualité ou la bisexualité
  • Vous avez l’impression de devoir vous intéresser au sexe uniquement parce que les autres s’y attendent

Si vous avez déjà ressenti un ou plusieurs des points cités ci-dessus, il est possible que vous puissiez vous considérer comme asexuel. Mais n’oubliez pas, il est important de considérer l’asexualité comme un spectre et il vaut mieux vous demander où vous vous situez sur ce spectre plutôt que d’essayer de vous coller une étiquette précise ou de correspondre à une définition exacte.