Que veut dire cisgenre ?

Que veut dire cisgenre ?

Vous avez peut-être déjà entendu ce terme, vous l’avez peut-être même déjà utilisé pour vous décrire. Mais savez-vous ce qu’il signifie vraiment ? Dans cet article, nous allons voir ce que veut dire cisgenre et pourquoi ce mot doit exister.

Que veut dire cisgenre : définition

Le préfixe « cis » signifie « du même côté que », en opposition au préfixe « trans » qui signifie « du côté opposé à ». Le terme « cisgenre » (parfois abrégé en « cis ») est utilisé pour décrire une personne dont le genre correspond à celui qui lui a été assigné à la naissance.

Mais pour comprendre réellement ce que signifie être cisgenre, il est important de comprendre la différence entre le sexe et le genre :

  • le sexe fait référence aux organes génitaux et aux marqueurs biologiques avec lesquels nous naissons : les hommes ont des organes sexuels comme le pénis et le scrotum, tandis que les femmes ont un vagin et un utérus
  • le genre, quant à lui,  n’est pas lié à la biologie, il fait plutôt référence à la construction sociale d’une personne, c’est à dire l’ensemble des caractéristiques sociales, des comportements considérés comme appropriés aux hommes et aux femmes. Il s’agit de la façon dont vous vous présentez aux autres en termes d’apparence.

Par exemple, si vous êtes né dans un corps masculin et que vous vous considérez comme étant un homme, alors vous êtes un homme cisgenre. De même, si vous êtes né dans un corps féminin et que vous vous considérez comme étant une femme, alors vous êtes une femme cisgenre.

Les caractéristiques d’une personne cisgenre sont les suivants :

  • elle a l’impression que son corps correspond à son genre
  • elle se fait appeler par un nom qui correspond à son sexe et à son genre
  • elle porte des vêtements qui correspondent traditionnellement à son sexe et à son genre

Au contraire, si vous ne vous identifiez pas au sexe qui vous a été assigné à la naissance, il existe une variété de terminologies que vous pouvez choisir d’utiliser. Vous pouvez vous identifier comme transgenre : votre sexe assigné à la naissance est masculin mais vous existez en tant que femme, ou vice versa. Il y a aussi les personnes  qui s’identifient comme non binaires, c’est-à-dire celles qui rejettent complètement le concept binaire de genre, ou encore celles qui s’identifient comme ayant un genre fluide, et dont l’identité de genre peut varier dans le temps en fonction de leurs sentiments ou de leur humeur, par exemple.

Notons également que le terme cisgenre se rapporte au genre d’une personne uniquement et n’a rien à voir avec sa sexualité. Une personne cisgenre peut donc être hétéro, gay, lesbienne, ou bisexuelle.

BEST SELLERS

11.9014.90
15.90
15.90
14.90
TOUT VOIR

Pourquoi avons-nous besoin du mot cisgenre ?

Le mot cisgenre est utile de différentes manières. Tout d’abord, il permet de distinguer l’identité sexuelle de l’identité de genre et ainsi attirer l’attention et la réflexion sur la relation entre le corps et le sentiment de soi.

D’autre part, ce terme permet de combler un vide qui existait dans le langage. Auparavant, nous utilisions des mots comme « normal » pour désigner les personnes cisgenres, ce qui avait pour conséquence de positionner les personnes transgenres comme « anormales ». Les personnes cis étant plus courantes, utiliser le mot « normal » pour les identifier peut avoir une connotation de dénigrement pour les personnes trans. Le fait d’avoir un mot spécifique permet donc à notre langage de ne pas présenter les personnes cisgenres comme étant meilleures et donc de rester neutre en termes de valeurs.

Que veut dire cisgenre ?

Que veut dire cisgenre : mythes et idées reçues

Le spectre de l’identité de genre évolue et s’élargit constamment. Le genre n’est pas aussi simple que masculin et féminin et ne peut être pas résumé ainsi. Il peut donc être difficile à comprendre, ce qui entraîne inévitablement des informations erronées et des idées reçues. Voici quatre idées reçues sur le fait d’être cisgenre :

Idée reçue n°1 : les personnes cisgenres sont toujours hétérosexuelles.

Beaucoup de gens pensent que les personnes cisgenres sont forcément hétéros et donc attirées par le sexe opposé. Or c’est faux, le genre n’ayant rien à voir avec l’orientation sexuelle, les personnes cisgenres peuvent donc être homosexuelles, bisexuelles ou pansexuelles, par exemple.

Idée reçue n°2 : les personnes cisgenres sont transphobes.

Être transphobe signifie avoir des préjugés à l’égard des personnes transgenres ou ne pas les aimer. Or si la plupart des personnes transphobes sont cisgenres, l’inverse n’est pas vrai : toutes les personnes cisgenres ne sont pas pour autant transphobes. Le fait d’être transphobe ou non dépend des convictions personnelles d’une personne et non de son identité de genre.

Idée reçue n°3 : les personnes cisgenres ne sont pas conscientes des problèmes liés au genre.

Certaines personnes pensent que comme les personnes cisgenres sont en accord avec le sexe qui leur a été assigné à la naissance, elles n’ont pas conscience de la réalité du sujet du genre et ne réalisent pas que ce sujet pour être compliqué pour certaines personnes. Or, même si une personne cisgenre ne peut, par exemple, pas autant savoir ce qui signifie être transgenre qu’une personne trans, elle peut très bien être consciente de la manière dont l’expression du genre peut influencer les décisions quotidiennes, l’accès aux opportunités, les privilèges ou les discriminations qui en découlent.

Idée reçue n°4 : les personnes cisgenres préfèrent être de leur propre sexe.

Toutes les personnes cisgenres n’aiment forcément pas être de leur propre sexe. Elles peuvent très bien accepter et choisir de vivre en tant que personne cisgenre même si, parallèlement, elles ne sont pas satisfaites d’être obligées de le faire.

DÉCOUVREZ NOTRE COLLECTION DE DRAPEAUX LGBT

14.90
9.9014.90

Drapeaux

Drapeau Pride

14.90
Voir toute la collection

Comment les personnes cisgenres peuvent être de meilleurs alliés

Même si vous vous identifiez comme cisgenre, il est important de se familiariser avec les autres genres et d’apprendre à utiliser ce privilège pour rendre le monde meilleur pour les autres. En effet, les personnes cis ont la chance de ne pas avoir à défier le monde et d’être remis en question pour leurs actions tous les jours. Alors, vous êtes cisgenre et vous voulez savoir comment vous pouvez aider les autres ?

Cela passe tout d’abord par le langage. Ne présumez pas du genre d’une personne simplement en fonction de son apparence. Faîtes en sorte de sortir des normes liées au genre ou à la sexualité. Les gens auxquels vous vous adressez ne sont pas forcément cisgenre ou hétéro, et vous pouvez parler d’un groupe d’individus sans le rendre sexué, en utilisant des mots comme « les gens » ou « les humains » par exemple.

Lorsque vous rencontrez de nouvelles personnes, vous pouvez vous présenter à eux entre utilisant votre nom et votre/vos pronom(s). Par exemple, « Je m’appelle Thomas et mes pronoms sont « il » et « lui » ». Cela normalise la pratique et facilite la vie des personnes non cisgenres comme les personnes transgenres, non-binaires ou genderqueer.

Ensuite, faites preuve de compréhension et de compassion à l’égard de l’identité de genre et de l’orientation sexuelle des gens. Faites preuve d’humilité, de flexibilité, et de curiosité respectueuse.

Enfin, informez-vous. Pour être solidaire des autres communautés, il faut avoir les connaissances générales qui permettent d’en savoir suffisamment à leur sujet. Renseignez-vous sur les dangers et discriminations auxquels ces communautés sont confrontées, cela vous permettra d’être plus compréhensif et plus à leur écoute.